Jenny Wilson livre son traumatisme dans son album « Exorcism »

Suite à son album Demand The Impossible, élu Album Of The Year & Producer Of The Year, la chanteuse et productrice suèdoise Jenny Wilson annonce la sortie de son cinquième album solo Exorcism chez Gold Medal Records, le 23 mars.

Les 9 titres qui composent l’album de Jenny Wilson racontent son agression sexuelle et son état psychologique suite à ce traumatisme. ‘’Il m’a fallu un peu plus de 6 mois pour reprendre un instrument en main et réussir à chanter’’.

Le premier single « Rapin* » commence l’album avec une voix synthétisée et un rythmé haletant qui nous plonge dans un décor qui dérange. Accompagné du visuel crée par l’artiste suédois Gustaf Holtenäs, ce titre révélateur d’un album honnête et sans retenu annonce le retour de l’ancienne élève de la Pop suédoise de la fin des années 90.

Jenny Wilson sera en concert le 24 avril à L’Espace B à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *